RETOUR A L'ACCUEIL

Christian:

Enregistrement original de l'une de ses chansons:

La serenade (MP3)

En video (AVI)

BEARNAIS Question de langue et d'écriture

YANTIN (deu Chapelot)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Historique du groupe:

- La tradition de chant polyphonique étant très fortement ancrée dans les villages du sud-ouest, et du Béarn en particulier, nos parents et grand-parents chantaient très souvent toute occasion de se réunir était bonne pour entamer quelques vieux refrains traditionnels en béarnais.

- En 1979, quelques jeunes d'Arthez-d'Asson, petit village situé dans la vallée de l'Ouzom au pied du Col du Soulor, décident de former un petit groupe de chanteurs , et avec l'aide de quelques "anciens" qui poussent "la haute" ou "la basse", lors des fêtes du village commencent les répétitions avec l'envie de participer au festival de Siros, créé dans les années 70, pour officialiser cette tradition.

- Le groupe "Lous de l'Ouzoum" était né, participait à son premier festival de Siros en 1979 avec "la puyade" , puis en 1980 avec "Lou paysa", et enregistrait son premier disque en 1981.

- Guidé par Roger Larrouy , un personnage très connu en Béarn pour ses histoires en langue gasconne parfaitement maitrisée, le célèbre "Yantin deu Chapelot", le groupe commence par reprendre des chants traditionnels béarnais , ou des très vieilles chansons françaises que fredonnaient les anciens

- Puis l'envie de créer leurs propres chansons vient aux musiciens guitaristes , modernisant ainsi leur répertoire et lui donnant surtout une couleur personnelle , les thèmes abordés étant l'amitié , l'amour enraçiné de son pays, la vie, la chanson et la fête, la fragilité de la nature ou la nostalgie du temps qui passe. Le style musical est donc un mélange de traditionnel et de création, vocal polyphonique lent ou rythme de guitare plus rapide, mélodies mélancoliques ou airs de fêtes.

 

 

Au fur et à mesure des années, certains nouveaux se joignent au groupe , et viennent ainsi remplacer d'autres plus anciens , l'ambiance amicale ayant toujours été le lien lors des répétitions "au soum deu bilatje".

L'accordéoniste Henri Larrouy natif du village rejoint , pour quelques années, Lous de l'Ouzoum pour donner un peu plus de richesse harmonique.

1994 : Malheureusement, Christian Mandrou qui était l'un des fondateurs nous a quitté à la suite d'un accident de la route .C'était un passionné de musique,d'instruments, et de chant , et ce depuis toujours. Il était le coeur même du groupe, qui était devenu pour lui plus qu'un loisir . Il était heureux d'avoir réussi à créer ses propres chansons , dont certaines ont été reprises par des groupes de jeunes chanteurs bigourdans.

Il a fait progresser "Los de l'Ouzom" par son talent, sa bonne humeur, et sa passion ...Il nous manque ...Sa personnalité , sa gentillesse et son charisme sont gravés dans nos mémoires , et les chansons qu'il avait écrites resteront au répertoire, c'est notre manière de montrer qu'il est toujours là , à chanter avec nous...

" Lo vent e la neu de l'iver acaban la fin d'un saunelh",

"Que volè un cop darrè veder a lusir lo sorelh ..."

trad:

Le vent et la neige de l'hiver terminent la fin d'un rêve,

il voulait une dernière fois voir briller le soleil...

C.M.